"L'Or Rouge" en Agenais

Le safran, teinture royale ...

bouddhiste_toge_teinte_au_safran.jpg


 


Le Safran, Teinture Royale ... 


 


La couleur jaune-orangé du safran est essentiellement dûe à la crocine,


caroténoïde hydrophile, molécule naturellement présente dans le safran.


Plus la quantité de stigmates utilisée est importante plus le rouge sera intense.


Même à faible quantité, les stigmates produisent une lumineuse couleur jaune orangée.


Pour la teinture de la soie ou du coton, on n'a besoin que d'une portion infime de safran


1 part de pigment pour 100.000 parts d'eau.


 


teinture_royale_au_safran.jpg



A cause de la profondeur et de la bonne tenue de son jaune, c’était une teinture


traditionnelle

Dans l’Antiquité, le safran était une teinture presque aussi précieuse que la pourpre.


Il colorait les robes des mariées de Tyr et Sidon (l’ancienne ville de Tyr qui se situe dans la


Phénicie méridionale au sud de Beyrouth s’est unifiée au royaume de Sidon


(ville aussi appelée Saida en arabe).


Les Egyptiens se servaient du safran pour teindre les bandelettes des momies, pour peindre


des papyrus, des murs, du bois.


Marc-Aurèle, empereur romain, adorait teinter sa peau par la prise de bains au safran.


Au moyen âge, les enlumineurs utilisaient le safran pour décorer les parchemins


à la place de l’or.


Les religions chrétienne et arabo-islamique ont utilisées une encre à base de safran, conférant


ainsi un symbole sacré aux documents comme les lettres royales ou les décorations des pages


sur les livres sacrés….


Les auréoles des saints étaient peintes de cette encre d’or afin de leur donner cette


couleur céleste.


Le livre de KELLS, chef d’œuvre du christianisme irlandais, fut écrit à l’encre de safran.


Michel-Ange a peint les fresques de la chapelle Sixtine avec un mélange de safran,


de blanc de travertin et poudre d’ombre.


On retrouve le safran dans les peintures d’intérieur et les luxueux plafonds de cèdres


des kasbahs du sud du Maroc. Les décors géométriques étaient réalisés à base de teintures


naturelles, indigo pour le bleu, menthe pour le vert et safran pour le jaune, un jaune qui tient


remarquablement bien dans cette atmosphère sèche. 


Les plafonds des kasbahs de Taourirt ou de Telouet ainsi que les décorations des ksars


alaouites à Rissani sont presque aussi vifs que lors de leur réalisation il y a plus de 150 ans.


Les archers de Darius, les rois irlandais, les mariées romaines affectionnaient le jaune-orangé


qu'il donnait à leurs étoffes. 


Les saris des moines hindous, les laines utilisées dans les tapis et même certains cuirs étaient


teintés au safran.


Cependant le curcuma, beaucoup moins cher que le safran et permettant d’obtenir


une couleur presque identique, fut rapidement adopté par les budgets les plus modestes ...


Peut-être que le jupon jaune retrouvé au fond d'un grenier périgourdin avec des vêtements de


mariés du siècle dernier est-il l'ultime vestige de l'utilisation du safran en teinture ?


Rédigé le  4 fév. 2015 19:29 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Un petit bout d'âme ...

_MG_1080.jpg


 


21 grammes ... on dit que c'est le poids de l'âme *


0,21 g de safran, c'est un petit bout d'âme ... à offrir, ou à s'offrir


0,21 g de safran, c'est 30 assiettes sucrées, une quinzaine d'assiettes salées


0,21 g de safran, c'est environ 30 pistils de fleurs de crocus sativus, cueillies à


la main, émondées manuellement, et transformées suivant un procédé unique


et hautement qualitatif pour conserver à l'épice toute son intensité ...


 


_A1P21881.jpg


 


  


*La théorie de la masse de l'âme, ou théorie des 21 grammes, est une théorie émise par le médecin américain Duncan Mac Dougall en mars 1907. Sur la base d'expériences réelles, celui-ci émet l'hypothèse que le corps humain aurait une âme et que cette âme aurait une masse estimée à 21 grammes. Au moment de la mort, l'âme s'échapperait du corps humain, qui se retrouverait allégé de ce poids.

Rédigé le  10 déc. 2014 16:38 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
Voir le produit associé
0 Commentaires  

Petit Futé 2014

1498898_323194731160898_1579636065265057281_o.jpg


 


L'avis du Petit Futé sur LE SAFRAN DE JAGARENS


/


Vous serez bien accueillis au domaine de Jagarens, membre du réseau Bienvenue à la Ferme. Vous pourrez y découvrir une ferme du XVIIIe siècle où l'on produit du safran, " l'or rouge ", comme on l'appelle en raison de son prix élevé. En effet, 1 kg de fleurs produit environ 12 g de safran séché ! Autrefois, la France était un gros producteur de safran, notamment la région du Sud-Ouest, mais son coût de production a eu raison de lui. A l'initiative de certains chefs et grâce au regain d'intérêt des produits du terroir, sa production locale revient comme en témoigne celle du domaine de Jagarens. En octobre, les crocus sont en fleur et la terre revêt une couleur violacée. La récolte peut avoir lieu. Le domaine de Jagarens vous propose des pistils de safran séchés, mais aussi des produits safranés comme la confiture de prunes d'ente du verger de Jagarens sublimée par le safran et des confits de vins safranés pour acompagner vos préparations culinaires.

Rédigé le  21 oct. 2014 14:57 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le safran ... guérisseur

10676405_950037608355214_5611441516186618573_n.jpg

Rédigé le  8 sep. 2014 14:48 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le safran français ... ou le meilleur safran au monde !

safran_sec_en_pistils.jpg


Le safran français ... ou le meilleur safran au monde


 




Le safran français est sur un plan gastronomique le meilleur au monde, en se basant sur des caractéristiques très objectives : une norme Iso, la norme ISO/DIS 3632-1/2010, nous permets de classifier les safrans mondiaux par catégories en fonction de leur teneur en molécules gustatives, odorantes et colorantes. 
Chacune de nos récoltes est analysée par des laboratoires indépendants, et toutes les analyses sur les récoltes françaises sont incomparables aux analyses de safrans étrangers. 
Pourquoi me direz vous ? Par notre terroir particulier, mais surtout et essentiellement par nos méthodes culturales ancestrales
En France, et ce depuis le 14ème siècle, nous séchons notre safran rapidement, de façon technique (four, ...) alors que les autres pays font sécher leur récolte au soleil. Notre méthode depuis toujours beaucoup plus rapide, nous permet de conserver la majorité des molécules essentielles liées au goût et à l'odeur, qui sont dégradées par les uv lors d'un séchage au soleil. 
Une autre caractéristique objective sur la qualité du safran français ? nos fleurs de crocus sativus sont émondées au ciseau, pour ne garder que la partie rouge du pistil, et éviter au maximum les parties jaunes et blanches, souvent présentes sur les safrans étrangers, et qui donnent de l'amertume (et alourdissent par la même occasion le grammage ... à 35 000 euros le kilo, il est tentant d'augmenter la pesée ...) 
Une caractéristique subjective ? Sentez du safran étranger, puis immédiatement après du safran issu d'une safranière française !! Faites le test ... et oubliez toutes les caractéristiques objectives citées auparavant ... il n'y en a plus besoin ...


 


 

 



 

 

Rédigé le  18 août 2014 12:25 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
0 Commentaires  

D'Amour et de Safran ...

art-fresque-orgie.jpg


 


D'Amour et de Safran ...


 La réputation aphrodisiaque du safran n'est plus à faire.


En Inde, aux temps védiques, le safran était déjà utilisé comme aphrodisiaque.


De nos jours encore, ses propriétés restent utilisées dans la médecine ayurvédique traditionnelle.


Selon Homère, Zeus l'utilisait pour stimuler son érotisme. Il parsemait son lit de safran pour ressentir une plus grande passion dans ses amours charnels. Si on en juge par ses amours innombrables et son abondante descendance il faut croire qu'il a abusé du safran ...


L'or rouge teignait les draps de l'amour des phéniciens et le voile dont la mariée se couvrait le visage. Les jeunes époux se voyaient offrir du thé aux safran afin de rendre la jeune épouse moins timide pour sa nuit de noce, et son homme plus vigoureux.


Cléopâtre créa la première eau de toilette, le Kyphi, une huile parfumée, afin de séduire ses nombreux amants, et entraient dans sa composition safran, cannelle, raisins secs, vin, miel ...


Rome, il  était d'usage courant que les vieux patriciens asthéniques aillent prendre des bains safranés aux thermes de la cité. Le poète Ovide en a vanté les effets dans son oeuvre immortelle "L'art d'aimer". Et l'empereur Néron, libidineux célèbre et prodigue, inaugura son règne en faisant couvrir les rues de Rome avec du safranLors des orgies, vin et safran étaient mêlés pour euphoriser et pimenter la fête ...


Traditionnelement, le jaune d'oeuf battu avec du safran était un aphrodisiaque longtemps employé par les musulmans.


De l'autre côté de la Manche, au XVIIIème siècle, le gin mélé au safran devenait breuvage aphrodisiaque ...


Au delà des vertus aphrodisiaques que la tradition a attribué au safran, on sait aujourd'hui que cette épice contient des substances aromatiques et odorantes qui stimule réellement la libido.


Ses huiles essentielles et des hormones végétales agissent sur le métabolisme et augmentent le désir.


Une étude menée par l’Université de Guelph (Canada), menée par Massimo Marcone, a démontré l'efficacité du safran


Les scientifiques ayant analysé toutes les études existantes sur les substances stimulantes ont constaté que trois substances seulement amélioraient la fonction sexuelle : le ginseng, le safran et la yohimbine, un alcaloïde provenant de l’arbre africain yohimbé.


Attention cependant de ne pas abuser du safran. L'excès le rend hilarant, au risque de vexer votre partenaire, et une trop forte dose le rend ... soporifique !!  


47428141.jpg


 


"L'assembleur de nuées, Zeus, en réplique dit:


 -- Hêra, ne crains pas qu'homme ni dieu te voie, au milieu de la nuée d'or dont je te veux envelopper. Le Soleil lui-même ne nous verra pas à travers, lui dont les rayons sont les plus perçants.


 Il dit, et le fils de Cronos prend sa femme en ses bras. Et, sous eux, la terre divine fait naître un tendre gazon, lotôs frais, safran et jacinthe, tapis serré et doux dont l'épaisseur les protège du sol. C'est sur lui qu'ils s'étendent, enveloppés d'un beau nuage d'or, d'où perle une rosée brillante."


Homère, Iliade, Chant XIV, v. 170-223, 267-276 et 292-351 - Traduction Paul Mazon (éd. Belles Lettres, Collection des Universités de France)


 


 


 


 

Rédigé le  16 août 2014 11:40 dans "L'Or Rouge" en Agenais  -  Lien permanent
0 Commentaires